ENCYCLIES

La commune de Gurgy s'est engagée depuis 2012 à offrir à ses habitants un programme culturel riche et diversifié.
Son Espace culturel, autrefois maison commune et école de garçons, situé au cœur de la commune, propose notamment des expositions temporaires. Dans le cadre de cette politique culturelle municipale active, la commune de Gurgy a souhaité mettre en place avec le FRAC Bourgogne (Fonds régional d’art contemporain), un partenariat régulier portant sur l’organisation d’expositions d’art contemporain.
Ce rendez-vous avec l’art contemporain en est à son 4ème opus. Les organisateurs ont souhaité proposer ouvrir ce rendez-vous de jeunes artistes. En 2017, c’est à Cécile Maulini qu’a été offerte cette page blanche.

Cécile Maulini est une artiste aux multiples facettes. Grande collectionneuse d'objets et d'images, ses œuvres conjuguent plusieurs univers où se mêlent et fusionnent des motifs familiers. Elle ravive des images de différentes époques et des objets aux différentes vies, abandonnés faute d'être toujours utilisés. Ils renaissent dans l'atelier de l'artiste ; certains sont réactivés, quand d'autres attendent leur tour. De ces motifs superposés dans un espace aux différentes temporalités, va naître une esthétique emprunte d'une certaine féminité où jaillissent les images latentes d'un imaginaire collectif. Cécile Maulini donne naissance à un univers fantastique et familier, mais énigmatique où la solitude se mêle à la douceur. Les œuvres de l'artiste, collages, peintures, ou sculptures, activent la mémoire et prêtent à la contemplation.

Encyclies, titre de cette exposition, est également le nom scientifique des ronds qui se forment dans l’eau, quand on y laisse tomber un objet. Ce titre évoque les sérigraphies de Loïc Raguénès sur lesquelles Cécile Maulini a notamment effectué certains de ses collages, exposés pour la première fois à Gurgy.
La sculpture de Cécile Maulini présentée à l’Espace culturel de Gurgy, produite pour l’exposition, s’inspire du quotidien : constituée d’un ancien buffet et de panneaux de bois ronds peints de couleurs vives et recouverts de papier peint : elle trône comme un paon au centre de l’espace d’exposition. Cécile Maulini s’inspire également de tissus, de cartes postales ou de peintures anciennes.
Ses peintures reprennent les thèmes du chevalier et des fleurs qui sont deux motifs récurrents de son oeuvre. Ses collages semblent quant à eux, tout droit sortis de son univers poétique et onirique.